louer-légalement-airbnb

Louer légalement son appartement avec Airbnb

Airbnb peut rapidement devenir une solution illégale de location si les conditions de mise en oeuvre de la location ne sont pas bien maîtrisées. Afin de ne pas tomber dans l’illégalité, nous vous fournissons une liste de règles de bonnes pratiques à bien respecter.

1) Déclarer si nécessaire sa location

C’est certainement là l’un des enjeux majeurs de la location Airbnb. Puis-je légalement mettre mon appartement à louer sur ce site ? Tout dépend. Il convient tout d’abord de séparer les propriétaires des locataires.

En tant que propriétaire, vous pouvez parfaitement mettre en location votre bien comme bon vous semble. Pour autant, si le bien loué ne constitue pas la résidence principale du loueur (occupation au moins 8 mois dans l’année), une déclaration préalable de location d’un meublé de tourisme doit obligatoirement être réalisée.

En tant que locataire, la donne est différente. La location Airbnb constitue en effet de la sous-location, c’est à dire le fait de sous-louer un bien qui est déjà loué dans le cadre d’une relation de bail. Or, une telle sous-location est interdite par principe à défaut d’accord exprès et écrit du bailleur. Pour louer un bien dont vous êtes locataire sur Airbnb, il convient donc au préalable d’obtenir l’accord de votre propriétaire.

 

2) Indiquer les réelles caractéristiques de son logement loué

La location de son appartement n’est pas un acte neutre : c’est une relation contractuelle engendrant des obligations. Au titre de ces obligations, l’on retrouve notamment le fait de mettre à disposition le bien paisiblement dans le cadre de la location, mais également le fait de mettre à disposition un bien conforme à son descriptif.

Lorsque vous remplissez les caractéristiques de votre annonce Airbnb, soyez le plus honnête possible. N’omettez pas volontairement de mentionner des défauts qui pourront faire fuir certains loueurs. Ainsi, un appartement au 9eme étage sans ascenseur devra obligatoirement faire l’objet d’une mention dans l’annonce descriptive. Ce serait à défaut trompeur.

Outre l’aspect juridique, n’oubliez également pas qu’Airbnb est une plateforme communautaire sur laquelle les personnes parlent, commentent et ainsi fondée sur la confiance.

 

3) Ne pas contourner le dispositif de la plateforme

Airbnb est une plateforme prenant une commission sur chacune des réservations effectuées par son biais. Pour autant, il ne faut pas tenter de la contourner. Ce serait en effet contraire aux règles du site. Mais plus important, passer outre le dispositif Airbnb, c’est surtout passer outre les sécurités juridiques offertes par la plateforme. Au titre de celles-ci, on dénombre notamment la garantie hôte permettant de rembourser des dommages subis par votre logement suite à une location à hauteur de 700 000 euros. Il serait tout de même dommage de retrouver son appartement saccagé sans ne rien pouvoir y faire, non ?